C'est entendu.

dimanche 22 mai 2011

Vidéodimanche #31



par Joe Gonzalez
art par Jarvis Glasses




Ganglians donne dans le psyché-garage et avaient gagné en exposition médiatique il y a environ deux ans, à travers le blog GorillaVsBear, notamment. Les voilà qui reviennent (avec un second album prévu pour Août, relayé par Souterrain Transmission en France) et qui prennent très à cœur leur apparent manque absolu de sex appeal. Ou comment faire rêver les jeunes filles en mal de rêveries avec des gueules de souillons. La chanson s'appelle Jungle.







James Blake n'est pas qu'un beau jeune homme qui fait danser les jeunes anglaises un peu timides avec son safe-step hybride. Il a aussi un cœur. Le clip de Lindisfarne sera votre saga du Dimanche de TF1.







Un brin tardif, cette adaptation dessinée du Mickey Mouse and the Goodbye Man de Grinderman fait son petit effet. Il faut dire que les paroles de Nick Cave évoquent facilement des situations ubuesques et pulpeuses. Mon passage préféré reste celui où la fille aux poils en feu escalade un building.







Merril Garbus (alias tUnE-yArDs) est de ces artistes qui bâtissent leurs chansons sur scène (pensez Owen Pallett, feu-Joseph Arthur, Nosfell, etc). En attendant une critique de son second LP et d'aller la voir le 2 Juin au Café de la danse, voici de quoi vous donner un aperçu supplémentaire de son charme parafricain avec You Yes You.









Nous avons malheureusement loupé le passage parisien de Gang Gang Dance, il y a quelques jours. Nous nous rattraperons en disséquant leur dernier né. En attendant, si vous non plus n'avez pas pu les voir, voilà à quoi cela ressemblait. (Le premier extrait joué est Glass Jar, quant au second, si quelqu'un peut m'indiquer de quel morceau il s'agit, je vous en serais reconnaissant).









Au festival ATP organisé par Animal Collective, Beach House et Atlas Sound ont joué de nouvelles chansons. La première n'a pas encore de nom (révélé) et n'apporte pas grand chose au schmilblick mais la seconde, baptisée Cherry Incognito, est une ballade de 7 minutes, très lente, et plutôt jolie et la fille qui danse derrière Bradford Cox apporte une dimension étrange au morceau.

2 commentaires:

  1. Pas mal la vidéo de la chanson de Bradford Cox.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime trop petit Bradford. C'est mon héros du goûter.

    RépondreSupprimer