C'est entendu.

dimanche 4 septembre 2011

Vidéodimanche #45



par Joe Gonzalez
art par Jarvis Glasses





La titre de vidéo de la semaine est attribué avec plusieurs mois de retard aux dix minutes envoutantes, émouvantes, groovy, grotesques et hors du commun du clip de Forever Dolphin Love, la chanson-titre du second album de Connan Mockasin. Sa voix étrange ne convaincra peut-être pas tout le monde, mais sa pop progressive élégante rappelant les meilleures heures du Pink Floyd et son univers visuel attachant, à rapprocher de looks aperçus du côté de l’œil Sourd (et notamment chez BFL ou My Feet in the Air), ne manqueront pas de parler aux esthètes parmi vous. A dix mille lieues de la masse de clichés dans laquelle baigne le commun des clips, cette vidéo comptera beaucoup lorsqu'en Décembre nous élirons les plus belles de l'année.







Marilyn Manson est de retour aux affaires. Il a rencontré Shia LaBeouf (le jeune prodige du blockbuster Hollywoodien, le nabot qui parle à des robots-voitures) à un concert des Kills et Shia a décidé de filmer un clip pour Born Villain, le single du retour. La bonne nouvelle c'est que la chanson n'est pas si mauvaise. Elle n'apporte rien à l'univers de Manson mais ne se vautre pas dans les facilités commerciales comme à l'époque de "The Golden Age of Grotesque" (que je considère comme son dernier album acceptable, les deux suivants n'ayant fait aucune vague pour la bonne raison qu'ils étaient nuls à chier). Même la vidéo, malgré un nombre impressionnant d'images voulues choquantes (balles dans la tête tirées à bout portant, femmes tondues, peau percée, vagins dénudés sur lesquels on vomit du sang), est bien loin d'être aussi laide, puante de bling² ou empileuse de clichés que la plupart des clips de Manson ces dix dernières années. A vrai dire, avec maquillage léger, quelques années de plus et son attitude de calme et hautain prêcheur de l'horreur humaine, Manson peut (à condition de ne pas sombrer à nouveau, et à condition de produire un album décent) espérer rivaliser avec sa descendante directe, Gaga, laquelle vit un déclin momentané (sinon dans le cœur de ses fans, au moins aux yeux de la critique). Pas de quoi détrôner Gaga, non, mais la concurrencer sur son terrain de jeu favori (les clips), et notamment lui donner une leçon quant à la meilleure façon de choquer la Belle Amérique, pourquoi pas. Cette vidéo n'est pas fantastique, on y voit beaucoup trop de plans flous, branlants et laids, et une imagerie encore trop marquée par le passé de Manson, mais certains passages sont, disons, prometteurs. L'introduction, notamment, qui laisse l'espace d'une minute espérer que Manson puisse se prendre réellement au sérieux et proposer quelque chose de vraiment choquant, voire une musique vraiment effrayante. Ca n'amène pas à grand chose, mais éprouver de l'espoir quand il s'agit de Marilyn Manson, c'est déjà le signe d'un progrès, non ?







St Vincent amène le single Cruel sur le plateau de Letterman, et c'est un coup de coeur supplémentaire en attendant la sortie dans quelques jours de "Strange Mercy". La chanson est belle, certes, et Annie va chercher très haut son climax vocal, mais c'est bien sa guitare qui a le don de me faire craquer. Un miracle de groove dans un gant de soie.







Le deuxième album de Neon Indian ne va plus tarder, et pour tout vous dire (au cas où ça n'aurait pas été assez clair la première fois), je ne l'attends pas avec impatience. Cependant, Alan Palomo a réalisé cette vidéo pour promouvoir de façon comique le coffret collector accompagnant la sortie de l'album et comprenant LP, CD, MP3s, poster, t-shirt et... un mini synthé appelé Pal 198X. Dans la vidéo, Palomo ressemble un peu à Matthew Broderick à l'époque de Ferris Bueller, avec sa voix fluette et sa confiance naïve de jeune consumériste affirmé. Un fan de John Hughes comme moi ne pouvait que trouver cela touchant. Je n'achèterai pas le coffret pour autant.

5 commentaires:

  1. Malkmus n'a pas interprété ses nouvelles chansons en live aussi ? Je m'attendais à le retrouver ici. :)

    RépondreSupprimer
  2. Malkmus a effectivement fait un passage chez Jimmy Fallon mais ni la qualité des morceaux joués ni la qualité des vidéos disponibles ne m'ont incité à proposer ces extraits. Et je le regrette personnellement, en tant que fana.

    RépondreSupprimer
  3. Tu viens vraiment foutre Gaga sur le même terrain que Manson? T'es fumé mon vieux.

    RépondreSupprimer
  4. Ah si tu ne vois pas le rapport entre les deux c'est toi qu'es enfumé :D

    Une fois que Manson a décliné, Gaga n'a fait que reprendre le créneau qu'il occupait jusque là, en aseptisant encore plus sa formule et en s'adressant à un public encore plus large.

    RépondreSupprimer
  5. mais euh c'est moi l'enfumé !

    RépondreSupprimer